17 start-up françaises à l’honneur au CES avec le programme French IoT...

17 start-up françaises à l’honneur au CES avec le programme French IoT de La Poste

Focus sur les start-up intégrés au programme French IoT

French IoT Map
182
Shares
More share buttons
Share on Pinterest

Le programme French IoT, une initiative du groupe La Poste

Alors que la fin de l’année approche à grands pas… Le monde de la technologie se prépare au Consumer Electronics Show. Pour cette 50ème édition qui se tiendra du 5 au 8 janvier 2017 à Las Végas, la France représentera la 3ème délégation mondiale avec 266 entreprises exposantes (recensées par la French Tech). Avec plus de 172 start-up exposantes à l’Eureka Park, La France reste la première délégation de jeunes pousses à l’événement. Compte tenu de l’émergence des objets connectés et de l’accélération de la digitalisation des sociétés, le groupe La Poste s’est rapidement positionné en tant qu’acteur de l’IoT. En 2015, La Poste a créé la surprise en faisant sa première apparition au CES pour présenter son Hub Numérique : une plateforme universelle pour piloter, en toute simplicité, les objets connectés. Mais le groupe décide d’aller plus loin en accompagnant des start-up françaises de l’Internet des Objets. C’est dans cette perspective que La Poste a mis en place en mai 2015 – avec la participation de sa filiale Docapost – le programme « French IoT ».

French IoT Team CES 2017

Focus sur les start-up intégrées au programme French IoT

Pour la 2ème édition du concours French IoT, La Poste a sélectionné des entreprises qui se sont lancées dans le développement d’objets ou de services connectés. Avec le concours de partenaires, La Poste a joué la carte de la diversité en sélectionnant des sociétés dans le domaine du Smart Home et Smart City, du Commerce Connecté, des Smart Facilities pour les entreprises et de la Santé Connectée. Voici la liste de ces jeunes entreprises réparties dans 8 régions :

Hauts de France :

  • Mapwize : fondée en 2014, la start-up lilloise Mapwize propose une solution de cartographie pour guider les visiteurs à l’intérieur de bâtiments (magasins, centres commerciaux, hôpitaux). Grâce à cette solution, les sociétés peuvent accéder à des analyses complètes telles que le nombre de visiteurs, les zones les plus fréquentées, etc… Une nouvelle approche de l’indoor !

Pays de Loire :

  • MyJomo : cette jeune start-up installée à Angers a conçu un badge connecté personnalisable en temps réel. Avec sa structure aimantée et son écran lumineux HD, ce badge interactif est un outil BtoB pour faciliter, par exemple, le networking pendant des événements professionnels.
  • Meyko : ce projet est né de la rencontre entre Sandrine Bender et Alizée Gottardo, co-fondatrices de Meyko. La start-up nantaise a imaginé un petit compagnon connecté baptisé Meyko pour aider les enfants asthmatiques à suivre leur traitement. Une façon ludique pour expliquer à l’enfant la maladie et l’aider dans sa prise de médicaments.
  • Axelife : créée en 2010 à Saint-Nicolas-de-Redon, Axelife développe des outils de prévention des maladies cardiaques et cérébrales. En 2015, la société se lance dans le développement d’un bracelet connecté capable de détecter avec précision les signaux avant-coureurs d’un accident cardiaque et d’informer le porteur du risque en lui proposant les bons gestes à adopter immédiatement.

Ile de France :

  • Biotraq : cette start-up présente un dispositif pour suivre la qualité du produit tout au long de la chaîne logistique grâce aux capteurs traçant l’environnement du produit en temps réel. Un concept intelligent pour limiter le gaspillage des denrées périssables.
  • Life Plus : créée en juin 2015 par Nicolas Chiquet, Alban Roux et Guillaume Rémond, la solution Life Plus est composée d’une montre connectée pour les seniors qui mesure la santé et l’activité de la personne et de capteurs intelligents placés dans le lieu d’habitation pour analyser l’environnement de vie.
  • SpinalCom : ce dispositif permet de faciliter l’évacuation d’un bâtiment en cas d’incendie. Cette solution alerte immédiatement les secours et prévient rapidement les occupants du bâtiment en leur communiquant un plan d’évacuation optimal.
  • Sensifall : développé par la société ABCD Innovation, Sensifall est un sol connecté au service de la sécurité. Grâce à ses dalles connectées, ce dispositif permet de détecter et analyser toute activité au sol : mouvement, immobilité, parcours, nombres de personnes ou encore les chutes.
  • Auxivia : fondée en 2015 par Antoine Dupont et Vincent Philippe, la start-up Auxivia a imaginé un verre connecté capable de suivre le niveau d’hydratation des personnes âgées. Ce dispositif intelligent permet de suivre les prises hydriques de l’utilisateur pour ainsi éviter les risques de déshydratation.

Nouvelle Aquitaine :

  • Orféa acoustique : spécialisée dans l’analyse acoustique depuis 1997, Orféa acoustique propose une solution dédiée à l’amélioration du confort acoustique et du bien être au travail. Silent Space est un dispositif nomade de masquage sonore pour limiter l’impact du bruit en espace ouvert.

Occitanie :

  • Catspad : basée à Toulouse, Catspad a développé un distributeur intelligent d’eau et de croquettes pour chats. Ce dispositif permet de nourrir à distance son animal de compagnie. A partir du smartphone, le propriétaire pourra programmer les rations, suivre l’alimentation de son chat et connaître les quantités d’eau et de nourriture restantes.
  • Axible :  fort de plus de 9 ans d’expérience dans le domaine du M2M et de l’IoT, Axible a imaginé Smart Cube, un cube multifonction pour répondre à des demandes de services à la carte. Chaque face du cube permet d’activer une demande de services spécifiques, pré-configurable selon les besoins. Pour cela, il suffira alors de retourner le Cube sur la bonne face et le service sollicité sera pris en compte.

Corse :

  • Icare Technologies :  basée à Ajaccio, la jeune start-up, lancée en 2016 par Fabien Raiola et Jérémy Neyrou, propose une bague connectée. Equipée des technologies RFID et NFC, cette bague intelligente permet de remplacer l’ensemble des clés, des badges, et les moyens de paiement.

Provence Alpes Côte d’Azur :

  • Fingertips : installée à Nice, Fingertips propose un écosystème complet pour améliorer la qualité de vie des personnes en perte d’autonomie. L’équipe a mis au point un coussin connecté baptisé Viktor. Ce dispositif destiné aux malades et aux personnes âgées permet de communiquer avec ses proches et de contrôler les objets connectés directement via la surface de l’oreiller.
  • Ween : créée en 2014 à Aix-en-Provence, Jean-Laurent Schaub et Nathanael Munier proposent un nouveau concept de la maison intelligente. Ween est un thermostat connecté qui ajuste en temps réel la température du foyer. Grâce à son système de géolocalisation, il s’adapte automatiquement en fonction des déplacements des membres de la famille.
  • Myxyty : la société Myxyty basée à Valbonne conçoit des solutions innovantes pour la maison connectée. La start-up présente MyxyPod, la première enceinte modulaire et évolutive entièrement contrôlée par la voix. A partir de la commande vocale ou via l’application, les utilisateurs peuvent contrôler tous les équipements connectés de la maison.

Auvergne / Rhône Alpes :

  • TwinswHeel : La start-up lyonnaise TwinswHeel développe un robot capable de livrer des colis. Le robot intègre les technologies propres aux véhicules autonomes, telles que des caméras stéréoscopiques (qui lui offrent une vue en trois dimensions) et des LiDar, un système de télédétection par laser.

 

Rendez-vous au CES pour rencontrer ces 17 start-up du programme French IoT !

182
Shares
Share on Pinterest
More share buttons