Etude : réduire le stress en entreprise avec le capteur Spire

Etude : réduire le stress en entreprise avec le capteur Spire

Une expérience menée par l'Université de Stanford, les salariés de LinkedIn et la start-up Spire.

capteur spire
106
Shares
More share buttons
Share on Pinterest

Comment réduire le stress avec les Wearables ?

Le stress au travail peut être la cause d’un mal-être profond et avoir un impact négatif sur la santé physique et psychique. Ce pourquoi, il est important de comprendre les facteurs de stress pour adopter les mesures nécessaires et ainsi limiter son impact négatif. Grâce aux wearables, ces objets connectés à porter sur soi, il est possible de suivre en temps réel de nombreux indicateurs, tels que le rythme cardiaque, la température de la peau ou encore la respiration, qui évoluent en fonction de l’état émotionnel de l’individu. L’analyse des causes et la prise de conscience des moments de stress permettent ainsi de mieux le gérer et vaincre plus facilement cet état.

Des chercheurs du Laboratoire Mind & Body de l’Université de Stanford en collaboration avec la start-up californienne Spire ont mené une étude auprès de salariés de la société LinkedIn. L’objectif de cette étude est d’identifier une technique pour apporter des réponses adaptées et d’étudier dans quelle mesure le suivi en continu du stress est efficace pour améliorer les résultats en matière de santé et de bien-être.

Fixé à la ceinture ou au niveau du soutien-gorge, le capteur Spire mesure, en toute discrétion, la respiration. Lorsque le rythme de la respiration change, le tracker vibre pour alerter l’utilisateur d’un changement émotionnel. L’application propose des conseils pour réguler le rythme respiratoire et réduire l’état de stress.

Au total, 225 salariés de LinkedIn ont participé à cette étude, répartis en 2 groupes. Le premier groupe, composé de 114 personnes, a été invité à porter pendant 30 jours le capteur de stress développé par Spire. En parallèle, un second groupe de 111 personnes non équipées a également été suivi.

Le capteur de stress Spire
Le capteur de stress Spire

Le capteur Spire, un moyen efficace de réduire le niveau de stress

Les principaux résultats de l’étude ont été publiés le 1er février 2017 et seront également présentés lors de la 36ème conférence annuelle de l’Anxiety and Depression Association qui aura lieu aux Etats Unis en avril prochain.
Les chercheurs de Stanford ont ainsi examiné différents marqueurs : les effets physiologiques du stress, le niveaux d’anxiété et la performance au travail.

Les résultats constatés par le groupe équipé du capteur d’émotions Spire :

  • Une diminution de 10% du stress.
  • Une baisse de 12% des symptômes liés au stress.
  • 37% des équipés se sentent plus calmes.
  • 25% ont pris conscience de leur respiration pour réduire le stress.

Les utilisateurs de Spire dans l’étude ont déclaré :

  • 61% des employés déclarent que l’utilisation du capteur Spire leur a permis de réduire le niveau de stress ressenti.
  • 75% des individus ont déclaré acquérir de nouvelles connaissances et compétences à la suite du programme Spire.
  • 58% des employés ont déclaré qu’ils mettaient en œuvre les connaissances et les compétences sur la réduction du stress acquises grâce à Spire et à son application.

Ces résultats sont utiles pour les praticiens pour mieux comprendre la réaction au stress et aider les individus à réduire les symptômes de l’anxiété.

A ce jour, de nombreuses entreprises se positionnement sur le segment des capteurs d’émotions. En effet, ces nouveaux dispositifs aux formes variées ont pour mission de réduire le stress, améliorer la concentration et d’aider l’individu à se relaxer.

106
Shares
Share on Pinterest
More share buttons