Le français SIGFOX étend son réseau dédié aux objets connectés à la...

Le français SIGFOX étend son réseau dédié aux objets connectés à la Silicon Valley

60
Shares
More share buttons
Share on Pinterest

Reseau-Sigfox-667x476

La société toulousaine SIGFOX continue son internationalisation. Après les Pays-Bas, la Russie et le Royaume-Uni, SIGFOX s’attaque maintenant aux États-Unis en commençant par San Francisco.

SIGFOX est une entreprise française qui propose un réseau global très bas débit pour les objets connectés. La société lie des partenariats avec les opérateurs de réseaux cellulaires pour exploiter leur réseaux et quadriller les territoires afin de proposer un réseau mondial pour les objets connectés (voitures, bâtiments, services publics, services santé, électronique grand public).

L’objectif de SIGFOX n’est pas de faire la course à la puissance et au débit, mais il est de permettre aux objets de se connecter à l’Internet n’importe où et sans avoir besoin de beaucoup d’énergie. En créant un réseau cellulaire « parallèle » SIGFOX évite d’engorger les réseaux existants, il se positionne clairement en tant que « réseau de l’Internet des Objets ».

En s’attaquant à la Silicon Valley, SIGFOX compte bien conquérir les États-Unis. La baie de San Francisco est un endroit idéal pour implanter sa technologie car c’est le berceau de l’innovation et des nouvelles technologies. On y retrouve évidement pléthore de startups spécialisées dans les objets connectés, et c’est d’ailleurs la société Whistle qui vient de présenter son nouveau capteur pour chien qui va bénéficier de ce réseaux.

SIGFOX propose une solution simple et économique, il suffit d’équiper les objets d’un modem SIGFOX Ready (prix estimé entre 1 et 2$) pour les connecter au réseau. Le modem consomme en émission entre 20 et 70 mA et ne consomme presque rien lorsqu’il est inactif.

60
Shares
Share on Pinterest
More share buttons