Google se lance dans les médicaments bioélectroniques avec GSK

Google se lance dans les médicaments bioélectroniques avec GSK

médicaments bioélectroniques de GSK / Verily
99
Shares
More share buttons
Share on Pinterest

Google fait un nouveau pas dans le monde de la santé en s’alliant au groupe pharmaceutique GlaxoSmithKline. Comme indiqué dans le communiqué adressé par le Laboratoire GSK, le 1er aout dernier, cet accord a été mis en place avec Verily Life Sciences (anciennement Google Life Sciences), une entité de la holding Alphabet, spécialisée dans les sciences de la vie. Cette collaboration donne naissance à une société baptisée Galvani Bioelectronics, spécialisée dans le développement de médicaments bioélectroniques.
Galvani Bioelectronics fait référence au scientifique et philosophe italien du 18ème siècle, Luigi Aloisio Galvani, qui fut l’un des premiers à explorer le domaine de la bioélectricité.

médicaments bioélectroniques

Des expertises médicales et technologiques complémentaires au service de la santé

Détenue respectivement à 55% par GSK et 45% par Verily, cette nouvelle entité sera basée au sein du centre de Recherche & Développement de GSK au Royaume Uni et bénéficiera d’un deuxième pôle de recherche dans les laboratoires de Verily à San Francisco.
Un programme d’investissement de plus de 540 millions de livres (soit 640 millions d’euros) sera mis en place sur une durée de 7 ans en fonction des résultats de recherche constatés.

Cette nouvelle entité ouvre un nouveau champ de recherche à Google qui investit depuis plusieurs années dans la santé. C’est grâce à une collaboration étroite avec de nombreux acteurs de l’industrie pharmaceutique que le groupe Alphabet construit sa position dans le monde de la santé de demain.
En effet, c’est au travers de sa division Santé que le géant américain a travaillé ces dernières années sur différents concepts tels que le bracelet connecté pour détecter les cellules cancéreuses, les lentilles de contact pour les diabétiques…

médicaments bioélectroniques de GSK et Google

Les médicaments bioélectroniques, la thérapie par les signaux électriques dans le corps

La médecine bioélectronique est un domaine scientifique assez récent qui vise à traiter un large éventail de maladies chroniques en utilisant des dispositifs miniaturisés qui peuvent modifier les signaux électriques qui passent le long des nerfs dans le corps.
Ainsi, la collaboration entre GSK et Verily permet de réunir les meilleurs experts dans le domaine de la biologie médicale et la miniaturisation électronique pour développer ces nouveaux dispositifs. Les médicaments bioélectroniques permettraient de soigner des pathologies chroniques telles que l’asthme, l’arthrite ou encore le diabète.

« De nombreux mécanismes biologiques du corps humain sont contrôlés par des signaux électriques qui font le lien entre le système nerveux et les organes et qui peuvent se dérégler à cause de nombreuses maladies chroniques. La vision de la médecine bioélectronique est d’employer les dernières avancées de la biologie et de la technologie pour interpréter cette conversation électrique et de corriger les signaux irréguliers constatés dans les états pathologiques, en utilisant des dispositifs miniaturisés attachés aux nerfs » Indique Moncef Slaoui, président de GSK de Global Vaccins et président du Conseil d’Administration de la nouvelle société.

Grâce aux différents travaux réalisés sur la bioélectronique, GSK s’est imposé en quelques années comme leader dans le domaine.
Cette nouvelle entité va permettre d’accélérer les connaissances et le développement de médicaments capables de décrypter le langage électrique du corps.

99
Shares
Share on Pinterest
More share buttons