SPORT & LIFESTYLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
MAISON CONNECTÉE
SPORT & LIFESTYLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
MAISON CONNECTÉE
Home WO News

630
Shares
More share buttons
Share on Pinterest

hubco-hero 2

Les objets connectés destinés au grand public se multiplient : bracelets connectés, thermostats connectés, életro-ménagers intelligents… D’après une étude menée par Gartner et l’Idate, on peut estimer que le nombre d’objets connectés en circulation à travers le monde s’élèvera entre 50 et 80 milliards en 2020​.
La valeur de ces nouveaux objets réside avant tout dans les bénéfices obtenus grâce à leurs utilisations. Le suivi automatisé de données sur soi-même et sur son environnement est aujourd’hui possible grâce aux données récoltées par ces objets connectés, comme par exemple, analyser ses performances physiques, faire des économies en suivant sa consommation d’énergie, profiter de services multiples pour améliorer son confort de vie…

Si les objets connectés trouvent leur place auprès du grand public, qu’en est il dans un contexte professionnel?

Compte tenu de la progression des objets connectés destinés au grand public, il est facile d’imaginer des solutions adaptées au milieu professionnel.
En effet, l’Internet des Objets offre de nombreuses perspectives dans un contexte d’entreprise et fait partie intégrante de la transformation digitale des structures.

6 élèves-ingénieurs de lÉcole Centrale de Lille se sont intéressés au sujet du « confort et la productivité des salariés » et se sont réunis, pour travailler sur une solution répondant à cette problématique.

Membres de la team Hub Co’ :

Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un projet d’étude se déroulant sur 3 semestres, en collaboration avec la société Sopra Steria, leader européen de la transformation numérique.
L’équipe, baptisée Hub Co’, dispose d’environ 300 heures pour concevoir et fabriquer le produit de A à Z.
Les étudiants se sont donc lancés sur la création d’un objet connecté qui a pour fonction de personnaliser l’espace de travail et d’optimiser le travail collaboratif en entreprise.

De la réflexion au prototype : l’équipe Hub Co’ présente leur dispositif  (Propos recueillis par le Web des Objets)

Après un brainstorming et un benchmark, nous avons effectué une étude préliminaire pour confirmer le besoin. Les objets connectés au bureau peuvent augmenter l’efficacité et aider à gagner en productivité. Le confort au bureau devrait être le même que chez soi, et le travail collaboratif fluidifié !

Cette étude terrain fut réalisée en janvier 2015 pendant une durée de 3 semaines auprès de 100 personnes, majoritairement des cadres et ingénieurs, en entreprises (Schneider, Sopra Steria, …). Le but était de vérifier la pertinence de notre projet et de récolter des avis sur les fonctions que nous proposons. La pertinence fut validée car 7 sondés sur 10 estiment que les objets connectés peuvent faciliter le travail collaboratif et autant aimeraient que leur bureau soit apte au travail dès leur arrivée. De plus, les premières taches effectuées par les sondés dès leur arrivée dans leur bureau sont l’allumage des lampes et le démarrage de l’ordinateur.

Hub Co’, le hub de bureau connecté

C’est à ce besoin que le groupe Hub Co’ souhaite répondre, en concevant un hub de bureau connecté destiné au poste de travail. Celui-ci propose principalement deux fonctionnalités complémentaires : faciliter le travail collaboratif entre les salariés et contrôler l’environnement de travail.

L’idée du travail collaboratif nous est venue sous la forme du scénario suivant : si un employé A doit aller voir un employé B, il ne sait pas si ce dernier est présent ou non. En se déplaçant, il risque donc d’occasionner une perte de temps pour lui et l’entreprise. Grâce à une interface web, le hub servira à indiquer la présence ou non du collaborateur recherché. L’activation de cette fonctionnalité est faite par un simple badgeage avec une carte d’entreprise dotée d’une puce RFID (NFC). L’interface web permet de visualiser dans quel lieu la personne recherchée se situe. Ainsi, le gain de productivité est conséquent et le travail collaboratif optimisé.

Interface web :

Nous avons également fait en sorte qu’il n’y ait pas d’historique de connexion afin de garantir la sécurité des données personnelles et empêcher la surveillance. De plus, toutes les données sont stockées sur le réseau intranet de l’entreprise.

Prototypes :

De la fonction collaborative à l’usage individuel

Enfin, chaque hub étant individuel, nous avons pensé à concevoir une autre fonctionnalité qui ne serait pas destinée à l’entreprise mais à l’utilisateur lui-même. Ainsi, le hub présente deux fonctions complémentaires afin de remplir au mieux cet objectif :

  • Le cadenas connecté pour ordinateur : allumer et mettre en veille l’ordinateur avec la technologie Wake-on-Lan et interagir avec d’autres objets connectés du bureau. Le Wake-on-Lan permet d’allumer l’ordinateur en badgeant le hub à l’arrivée de l’utilisateur dans son bureau. En repartant, un deuxième badgeage met en veille l’ordinateur afin d’économiser de l’énergie.
  • L’agrégateur connecté pour créer des interactions entre des objets :  nous avons eu la volonté de placer le hub au cœur des interactions entre divers objets connectés. Les dispositifs domotiques étant nombreux, il servirait d’agrégateur de commandes et permettrait de contrôler n’importe quel objet environnant comme l’éclairage ou le chauffage.

Image fonctions pitch

Après avoir réussi à commander l’ampoule Wifi LIFX depuis notre hub, nous avons exporté la commande sur notre site web afin de faciliter l’accès à l’utilisateur. Des plateformes d’automation comme IFTTT permettent également de faciliter l’interopérabilité entre objets connectés et ainsi donner à l’utilisateur la capacité de programmer des scenarii interactifs.

Ainsi, il devient possible de paramétrer un accueil personnalisé pour l’utilisateur.
A son arrivée, il badge sur le hub et signale sa présence dans le système qui relaie l’information aux collaborateurs. La lumière s’allume à la bonne couleur et intensité, l’ordinateur démarre et le chauffage ou la climatisation prennent le relais pour ajuster la température du bureau en fonction des préférences du salarié.
Une fois la journée de travail terminée, l’utilisateur badge à nouveau pour signaler au système son départ. Les collaborateurs sont informés et tous les équipements du poste de travail passent en veille pour économiser de l’énergie.

Techniquement, le hub est propulsé par un Raspberry Pi, il utilise la NFC pour la détection du badge du salarié. Concernant la fonction démarrage de l’ordinateur, Hub Co’ exploite la technologie Wake-on Lan. Le dispositif supporte également les ampoules Wifi de LIFX et une chaîne IFTTT pourra connecter notamment contrôler le thermostat de Nest et ouvrir la compatibilité de la solution Hub Co’ à de multiples objets connectés type domotique.

Récapitulatif des principales étapes de réalisation :

  • Brainstorming pour trouver une idée
  • Benchmark des solutions existantes
  • Choix des fonctions
  • Choix des solutions techniques pour chaque fonction
  • Adoption méthode de gestion de projet agile (scrum)
  • Formations (Raspberry Pi, développement web)
  • Développement du site web affichant la présence/absence contrôler par boutons physiques
  • Remplacement des boutons par un lecteur NFC afin de pouvoir badger avec une carte multiservice
  • Intégration de la technologie Wake-on LAN : démarrage et mise en veille d’un ordinateur en badgeant
  • Conception et impression 3D de la coque
  • Commande de l’ampoule LIFX via le site web : on/off, choix de couleurs

Pour terminer, le hub sera installé dans les bureaux de Sopra Steria et peut être chez leurs clients à terme.

630
Shares
Share on Pinterest
More share buttons
AILLEURS SUR LE WEB