Interview de Arthur Perret de Beawarn, solution pour connecter les enfants à...

Interview de Arthur Perret de Beawarn, solution pour connecter les enfants à leurs parents

476
Shares
More share buttons
Share on Pinterest
Arthur Perret de Beawarn
Arthur Perret COO de Beawarn

Société : Beawarn
Nom : Arthur Perret
Fonction : COO
Site : beawarn.fr
LinkedIn
Facebook
Twitter

 

 

 

Cela fait plus de 17 ans que je travaille dans le monde du développement, et la mise en œuvre de projets variés autour du Digital. J’ai décidé de partir dans l’aventure Beawarn avec mon associé Fabrice Fesch, convaincu que le monde des objets connecté est un nouveau continent de créativité à explorer.

 

Présentez-nous votre société en quelques mots

Beawarn est une jeune startup spécialisée dans les objets connectés qui a été créée en 2015 par 3 associés issus du monde digital. Notre premier et tout nouveau produit éponyme, « Beawarn » est sur le marché depuis Mars 2016

Beawarn

 

Quelles sont les principales caractéristiques de votre objet connecté ?

Les enfants ont un don… celui de disparaître plus vite que leur ombre. On a beau être attentif, il suffit d’une minute de distraction pour les perdre de vue et la panique nous envahir.

Beawarn propose aux familles un bracelet connecté à une application mobile permettant d’être alerté lorsque ses enfants s’éloignent trop, idéal dans les zones à forte affluences (Parcs d’attractions, centres commerciaux, aéroports…).

Beawarn est une solution innovante basée sur la technologie BLE (Bluetooth Low Energy), peu coûteuse, et qui ne nécessite pas d’abonnement. Nous avons choisi BLE plutôt que GPS, car cela répondait mieux au cas d’usage, tout en assurant une très faible consommation énergétique et une très bonne autonomie (1 an versus quelques jours).

Beawarn

 

À qui s’adresse Beawarn ?

Toutes les familles qui ont au moins un enfant entre 2 et 10 ans sont des utilisateurs potentiels de Beawarn, et ceci dans tous les pays et toutes les cultures.

 

Quelle est votre stratégie de distribution ? Quelles sont vos attentes dans le domaine de la distribution ?

Nous avons fait le choix de nous appuyer fortement sur des distributeurs solides. Notre premier business modèle est B2B2C (même s’il est quand même possible d’acheter directement notre produit sur notre site www.beawarn.fr).

 

Quelles sont vos priorités sur 2016 ?

Nous commençons la distribution de notre produit cette année et notre priorité 2016 est d’être distribué auprès des grandes enseignes du marché Français et Européen.

 

Comment voyez-vous l’évolution du marché des objets connectés ?

Le marché des objets connectés est en plein essor. Il y a beaucoup de produits qui émergent avec des offres de valeurs très variées, des acteurs très précoces, d’autres qui ne se sont pas encore vraiment dévoilés, et surtout des usages et des appétences très peu définis chez les utilisateurs. La consommation réelle d’objets connectés par les usagers est frémissante mais encore très jeune, donc il est difficile de se baser sur un « modèle ».

C’est ce qui est excitant dans ce marché, tout est encore à construire.

Toute cette dynamique très incertaine et en même temps pleine de promesses constitue un terrain de jeu idéal pour les Startups. Nous sommes convaincus que les grands acteurs de demain ne sont pas encore vraiment révélés.

 

distree connect daysInterview réalisée dans le cadre du salon DISTREE#Connectdays – du 11 et 12 avril 2016.
Rendez 100% connecté dédié à la distribution 2.0 – Objets Connectés, accessoires High Tech et Smartphones.

 

476
Shares
Share on Pinterest
More share buttons