Interview de Boris Brault, CEO de MyKronoz, fabricant suisse de Wearables

Interview de Boris Brault, CEO de MyKronoz, fabricant suisse de Wearables

197
Shares
More share buttons
Share on Pinterest
Boris Brault, CEO de MyKronoz
Boris Brault, CEO de MyKronoz

Société : MyKronoz
Nom : Boris Brault
Fonction : CEO
Site : mykronoz.com
LinkedIn
Facebook
Twitter

 

 

Présentez-nous votre société en quelques mots

Fondée en janvier 2013, Kronoz LLC est une société suisse qui fabrique, conçoit et développe une large gamme de montres et bracelets connectés afin d’améliorer nos modes de vie de plus en plus mobiles, connectés et numériques. Avec notre marque MyKronoz, nous nous efforçons d’étendre et de faciliter l’expérience utilisateur avec des accessoires connectés à la fois accessibles, stylés, intuitifs et fonctionnels. Cultivant une approche unique de la technologie « à porter sur soi », notre objectif est d’offrir une gamme complète de montres connectées à prix abordable, tout en répondant aux besoins et aux goûts de chacun. Afin d’introduire de nouveaux modèles chaque trimestre, notre équipe travaille en permanence sur le développement de technologies innovantes et de design créatifs.

MyKronoz

 

Quelles sont les principales caractéristiques de vos objets connectés ?

MyKronoz offre une gamme complète d’appareils connectés à travers 4 catégories de produits : trackers d’activité, montres connectées, montres analogiques connectées et montres téléphones. Avec un ADN unique alliant technologie mobile et design suisse, MyKronoz renverse les codes de l’industrie en proposant des produits compatibles avec les systèmes d’exploitation iOS, Android et Windows Phone à des prix abordables (de 39,90 à 199,90€ – prix revendeur) et ce afin de séduire le plus grand nombre d’utilisateurs. La praticité et la facilité d’utilisation sont également des points fondamentaux dans le développement de nos produits. La démarche de MyKronoz est en effet d’offrir aux utilisateurs les fonctionnalités essentielles et utiles qu’ils recherchent, afin de faire des montres connectées des objets intégrés à leur quotidien.

 

À qui s’adresse vos wearables ?

L’objectif de MyKronoz n’est pas de se concentrer uniquement sur des montres pour les technophiles, mais au contraire de faire des produits connectés pour le grand public en alliant technologie et design et en proposant des produits compatibles sur toutes les plateformes. L’étendue de la gamme permet à chacun de trouver un produit qui lui correspond, en terme de fonctionnalités ou d’esthétique.
MyKronoz cherche également à séduire la nouvelle génération en leur redonnant le goût de porter des montres. Des collections Premium et un partenariat avec Swarovski viennent aussi étoffer cette gamme, dans laquelle hommes et femmes pourront se retrouver. Les enfants ne sont pas oubliés, avec l’arrivée de la ZeKid d’ici la rentrée scolaire.

 

mykronoz-shot

Quelle est votre stratégie de distribution ? Quelles sont vos attentes dans le domaine de la distribution ?

MyKronoz est un acteur incontournable sur le marché des wearables, avec une présence dans plus de 40 pays et plus d’un million de produits vendus. MyKronoz s’appuie sur des canaux de distribution variés : grande distribution, télécom, enseignes de sport et d’électroniques, revendeurs de montres et est soutenu par de nombreux partenaires dans le monde (Orange, Auchan, Carrefour, Best Buy, Walmart, Yodobashi, HMV…).
Notre objectif  est d’accroitre notre présence internationale et la renommée de la marque, avec l’ouverture de nos bureaux aux US et en Chine afin de faciliter les échanges et de créer de nouvelles opportunités sur ces marchés stratégiques.

 

Quelles sont vos priorités sur 2016 ?

La principale priorité de Mykronoz est d’affirmer sa singularité en rendant l’innovation et la technologie mobile accessibles à tous par le développement de produits à prix abordable.
D’un point de vue commercial, après avoir célébré son million de pièces vendues, Mykronoz a pour objectif d’augmenter ses parts de marché sur 2016 en séduisant une nouvelle cible d’utilisateurs, sans pour autant oublier de renforcer sa communauté actuelle en créant avec elle un engagement fort.

Comment voyez-vous l’évolution du marché des objets connectés ?

78 millions d’objets connectés ont été vendus en 2015 (selon une étude du cabinet IDC) et cette expansion devrait se poursuivre pour les 4 prochaines années, avec une moyenne de 20 objets connectés par foyer en 2020. MyKronoz entend bien profiter de cette tendance en comprenant les attentes des utilisateurs et en leur proposant une sélection de wearables dont le design, les fonctionnalités, la compatibilité et le prix répondent à leurs moyens et besoins. Dans ce contexte de démocratisation de l’IoT, MyKronoz compte rester sur le podium des meilleures ventes de wearables en volume en France et de reproduire ce succès à l’International en devenant la marque la plus populaire et accessible pour les nouvelles générations hyper-connectées.

 

distree connect daysInterview réalisée dans le cadre du salon DISTREE#Connectdays – du 11 et 12 avril 2016.
Rendez 100% connecté dédié à la distribution 2.0 – Objets Connectés, accessoires High Tech et Smartphones.

 

197
Shares
Share on Pinterest
More share buttons