Interview de Lea von Bidder, CEO de la start-up Ava Science

Interview de Lea von Bidder, CEO de la start-up Ava Science

Ava Science, la technologie médicale dédiée à l'innovation dans le domaine de la santé des femmes

8
Shares
More share buttons
Share on Pinterest
Lea von Bidder, CEO d’Ava Science, Inc.
Lea von Bidder, CEO d’Ava Science, Inc.

Société : Ava Science
Nom : Lea von Bidder
Fonction : 
CEO

 

Ava Science, start-up Suisse, spécialisée dans les innovations en matière de reproduction et de suivi du cycle des femmes, a annoncé en mars dernier, le lancement de son tout premier produit en France : le bracelet connecté Ava. Ce bracelet, issu d’une nouvelle technologie portable, suit et analyse le cycle des femmes pour déterminer leur période de fertilité. Web des Objets a recueilli les propos de Lea von Bidder, CEO de Ava pour en savoir plus sur cette innovation destinée à toutes les femmes qui souhaitent mieux suivre leur cycle.

Présentez-nous votre société ?

Lea von Bidder : Fondée en 2014 en Suisse, Ava est une société de technologie médicale dédiée à l’innovation dans le domaine de la santé des femmes et de la reproduction. Le bracelet Ava est le premier dispositif développé par l’entreprise. Ayant reçu 12,3 millions de dollars de financement, Ava opère depuis Zürich en Suisse et San Francisco aux États-Unis. La mission d’Ava, au-delà d’un meilleur suivi du cycle féminin est d’innover dans le domaine de la fertilité et de la santé reproductive des femmes, domaine qui n’a pas connu d’avancées significatives depuis l’avènement de la pilule contraceptive il y a près de 70 ans.

Les tests d’ovulation, les applications mobiles… De nombreux dispositifs pour suivre le cycle menstruel existent sur le marché. Quelles sont les principales caractéristiques du bracelet Ava ?

Lea von Bidder : Ava emploie une technologie sans précédent pour suivre le cycle féminin. Lorsque l’utilisatrice dort, les capteurs du bracelet recueillent des données liées à neuf paramètres fluctuant au gré des variations d’œstradiol et de progestérone. Les paramètres enregistrés par Ava sont : le pouls, le rythme respiratoire, la qualité du sommeil, le mouvement, le rythme cardiaque, la température cutanée, la perte de chaleur, la perfusion, la bio-impédance. Ces paramètres sont ensuite lus par un algorithme pour détecter en avance les cinq jours fertiles de la femme. En plus d’un suivi de fertilité, Ava permet de mieux comprendre son sommeil, son niveau de stress ou son rythme cardiaque. On peut le porter sans risque pendant la grossesse.

Quelles différences avec les autres dispositifs ?

Ava détecte plus de jours fertiles que les autres méthodes de suivi de cycle. C’est le premier produit qui utilise la technologie d’un capteur ne mesurant pas uniquement la température mais neuf paramètres physiologiques différents tous associés aux variations des hormones œstradiol et progestérone. Cela permet de détecter la période de fertilité d’une femme en temps réel et de la prédire de manière plus précise sans effort. Et, au contraire des autres méthodes de suivi de cycle, Ava donne également des informations sur la santé générale telles que le sommeil, le stress physiologique ou le pouls au repos.
Ava comparé aux applications de suivi des règles : les applications de suivi des règles ne font que deviner rétrospectivement quand la période de fertilité survient, à la fin du cycle. Le dispositif Ava repose sur des données physiologiques pour déterminer en temps réel la période de fertilité.
Ava comparé aux kits de tests d’ovulation : Les kits de tests d’ovulation sont des tests jetables qui mesurent les taux d’hormones dans l’urine. Ils doivent être utilisés à plusieurs reprises par mois et ne détectent qu’un jour fertile à un jour et demi et beaucoup de femmes les trouvent contraignants. Le bracelet Ava ne se porte que la nuit et détecte 5 jours de fertilité.
Ava comparé au graphe de la température basale du corps : Ava est plus simple. En effet Ava se porte la nuit, pas besoin de se lever chaque matin à la même heure pour prendre sa température manuellement. Ava détecte la période de fertilité en temps réel : le graphe de température basale du corps (TBC) ne fait que confirmer l’ovulation lorsqu’elle a déjà eu lieu. Pour les femmes essayant de tomber enceinte, être prévenu avant l’ovulation est crucial. Comme le bracelet Ava mesure différents paramètres outre la température, il permet de détecter la période de fertilité en temps réel.

Quelles sont les principales étapes de développement du bracelet Ava ?

L’idée est d’abord née grâce à la femme d’un des co-fondateurs, Peter Stein qui essayait de tomber enceinte et avait été déçue par la plupart des méthodes de suivi de cycle et de fertilité existantes. Peter, Lea von Bidder et deux autres co-fondateurs, Pascal Koenig et Philipp Tholen, forts de leurs différentes expertises dans la technologie portable, la technologie des capteurs de santé, les dispositifs médicaux et les biens de consommation ont décidé de trouver une meilleure solution.

Ava a d’abord levé 2,6 millions de dollars puis 9,7 millions de dollars grâce à la société de capital risque européenne Polytech Ecosystem Ventures. Parmi les investisseurs qui ont contribué à ce nouveau financement, on compte notamment Blue Ocean Ventures et Global Sources, Swisscom, ZKB et d’autres acteurs du secteur de la santé et de la technologie.

Ava, le bracelet connecté pour suivre sa fertilité
Ava, le bracelet connecté pour suivre sa fertilité

Comment ce dispositif est-il accueilli par les professionnels de Santé et le grand public ? 

Enregistré comme appareil médical de classe 1 aux États-Unis, le bracelet Ava a fait ses preuves lors d’une étude clinique à l’hôpital universitaire de Zürich : il détecte une moyenne de 5,3 jours fertiles par cycle avec une précision de 89%. L’étude a été menée pendant un an sous la direction de la professeure Brigitte Leeners, spécialiste de la modélisation mathématique des cycles menstruels.

La deuxième étude clinique, également menée par la professeure Leeners, a débuté en août. Nous avons augmenté le nombre de participants à 200. Nous utilisons des références standards basées sur certains profils hormonaux et des ultrasons pour la détection de l’ovulation. Nous nous concentrons sur les femmes qui essaient de concevoir mais aussi des femmes qui sont déjà enceintes pour développer nos premiers services de suivi de la grossesse. Une étude dédiée aux personnes souffrant du SOPK (syndrome des ovaires polykystiques) est également prévue.

Nous avons présenté les résultats de nos essais à plusieurs conférences OB-GYN en Europe et aux États-Unis, dont SGGG, DGGG et ASRM. L’équipe de Ava a également été invitée au congrès mondial de l’Académie de la reproduction humaine en mars 2017.

Avez-vous des résultats / indicateurs clés à partager avec nous pour présenter les performances du bracelet AVA ?

Comme indiqué, le bracelet AVA détecte une moyenne de 5,3 jours fertiles par cycle avec une précision de 89%. A ce jour, nous communiquons seulement ces résultats.

Quelles sont vos priorités sur les 12 à 24 mois ? (nouvelles fonctionnalités, internationalisation, nouvel objet…)

Nous allons utiliser les fonds pour aller plus loin dans le développement de produits, pour augmenter la production des bracelets Ava pour répondre à la demande des consommateurs, et pour faire progresser la recherche de l’entreprise avec sa deuxième étude clinique actuellement en cours. Ava est également en expansion géographique avec les lancements en France et Espagne qui suivent l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Quelle est votre vision de la santé du futur ? 

Le suivi de la fertilité n’est que le début d’une multitude de possibilités pour la technologie de suivi de cycle d’Ava. L’entreprise prévoit notamment d’affiner ses algorithmes pour détecter la grossesse, le suivi de la grossesse et l’utilisation possible comme un contraceptif non hormonal. A l’heure du tout digital, la santé connectée est en plein boom. Plus que des objets connectés, nous imaginons des outils complètement intégrés aux nouveaux modes de vie et besoins des consommateurs du 21ème siècle. Les équipes d’Ava sont passionnées par la santé des femmes et déterminées à leur offrir les outils dont elles ont besoin pour mieux comprendre et devenir maîtresses de leur reproduction et de leur bien-être.

8
Shares
Share on Pinterest
More share buttons