Matthias Schmitt nous présente Biom, le pot de fleurs connecté

Matthias Schmitt nous présente Biom, le pot de fleurs connecté

Interview de Matthias de Still Human - Présentation de Biom, le traducteur végétal

79
Shares
More share buttons
Share on Pinterest

interview_stiil-human_biom_matthias_face

Société : Still Human
Nom : Matthias Schmitt
Fonction : co-fondateur

 

Présentez-nous votre société

Still Human a été créée en 2015 par Pierre-Louis Marquet et Matthias Schmitt. Notre ambition est de concevoir des produits intelligents répondant à des problématiques courantes en mixant la technologie et notre environnement, en l’occurrence ici les végétaux.

Comment vous est venue l’idée de créer Biom ?

Biom est né d’une volonté avant l’idée. Nous voulions pouvoir apporter des solutions pour que les humains puissent avoir des végétaux sans la crainte de les faire mourir et surtout sans contraintes. Biom est notre deuxième produit dans cette optique, Ga.ia le robot étant son prédécesseur chronologique mais cette innovation est plus prospective pour l’heure.

Quelles sont les principales caractéristiques de Biom ?

Grâce à ses capteurs, Biom peut mesurer le taux d’humidité afin de prévenir tout manque d’eau avant qu’il ne soit trop tard. Mais au-delà de simplement monitorer une plante, Biom est un objet connecté qui se veut déconnecter. Toute la magie de ce produit, c’est sa capacité à nous communiquer en temps réel le besoin de la plante via une diode lumineuse qui change de couleur en fonction du besoin : bleu pour l’eau, rouge pour la température, jaune pour la lumière et vert pour la richesse de la terre. Ce code couleur, universel et simple, permet à chacun de comprendre sa plante, quel que soit notre âge ou notre langue.

Quels sont les avantages concurrentiels de votre dispositif ?

Nous nous plaçons non pas dans l’automatisation, mais dans l’apprentissage et la compréhension de l’être vivant végétal. Nos concurrents présents sur le marché sont Parrot et MEG, proposant des pots de fleurs connectés et automatisés en arrosage. Notre ambition n’est pas la même puisque nous proposons des solutions avec une communication au cœur de notre innovation. L’approche n’étant pas la même, nous ne ciblons pas les mêmes attentes et les mêmes usagers.

Biom, le traducteur végétal de Still Human
Biom, le traducteur végétal de Still Human

Quelles sont les principales étapes de développement de votre appareil ?

Nous devons lancer l’industrialisation dans les prochains mois et procéder aux tests des premiers produits cet été. Nous voulons pouvoir intégrer Biom chez des usagers mais aussi dans des lieux publics pour avoir un retour sur l’usage de Biom dans différentes configurations.

Comment ce dispositif est-il accueilli par les premiers utilisateurs ?

Nous n’avons pas eu encore de test de la première série, celle-ci arrivant cet été, mais le public est très réceptif à ce genre d’innovation. L’idée de pouvoir comprendre le langage de la plante grâce à ce traducteur, c’est une manière de prendre son temps et de se recentrer sur autre chose que notre quotidien (travail, routine, etc…). Le côté ludique et apprentissage de la plante, c’est aussi une manière de responsabiliser ses enfants par exemple.

Quelles sont vos priorités sur les 12 à 24 mois ?

Nous sommes en pleine phase d’industrialisation pour une sortie du produit début 2018 sur 250 enseignes française dans les réseaux du Vert (Jardinage, bricolage, nature, etc.) Mais entre nous, nous avons d’autres projets en tête 😉

Quelle est votre vision du jardin connecté du futur ?

Le jardin du futur c’est avant tout un jardin avec des plantes. Ça parait évident mais il ne faut pas perdre l’idée que la technologie est un ajout, un soutien à notre quotidien et non un remplaçant. Le jardin sera connecté et communicant mais restera calme et silencieux, tel que la Nature l’est. Nos innovations se veulent discrète et biomimétiques pour justement s’intégrer au mieux dans nos intérieurs et nos extérieurs en toute simplicité. Les innovations dans le végétal concerneront surtout nos manières de faire et les lieux que l’on pourra végétaliser (Toitures, sous-sol, mur, etc.) et pourquoi pas réussir à créer des écosystèmes vivants et bénéfiques au cœur et autour de nos maisons. Bien-être et équilibre seront les maîtres mots du jardin de demain.

 

Distree ConnectInterview réalisée dans le cadre du salon DISTREE#Connect – du 24 au 25 avril 2017.
Rendez-vous 100% connecté dédié à la distribution 2.0 – Objets Connectés, accessoires High Tech et Smartphones.
Still Human a été élu grand gagnant du concours de start-up Smart Tech Show.

79
Shares
Share on Pinterest
More share buttons