Le Shine de Misfit ouvre ses données aux développeurs

Le Shine de Misfit ouvre ses données aux développeurs

61
Shares
More share buttons
Share on Pinterest

Misfit-Shine-colors-WO

La société Misfit Wearables a mis du temps à ouvrir son capteur d’activité aux applications tierces. C’est maintenant chose faite, le Shine peut communiquer avec d’autres apps quantified self.

Ces derniers mois, l’application mobile a bénéficié de plusieurs mises à jour. L’app a perdu son nom « Shine » pour devenir simplement « Misfit » . Les menus ont également été aménagés pour laisser place à une nouvelle section pour le suivi du poids. Doit-on y voir une place potentielle pour un nouveau produit comme une balance connectée ? Peut-être. En attendant, le logiciel continue son ouverture.

Pour commencer, Misfit a lancé un partenariat avec Beddit et commercialise maintenant son moniteur de sommeil en marque grise. Cette objet vient donc enrichir les données du Shine récoltées pendant la nuit pour proposer un monitoring du sommeil plus avancé. L’utilisateur pourra visualiser de manière précise sa courbe de sommeil, son rythme cardiaque et la pollution sonore pendant la nuit.

Misfit Sommeil

Pour suivre, Misfit a annoncé un partenariat avec MyFitnessPal proposant ainsi de publier les informations alimentaires de l’utilisateur directement dans l’app Misfit. Les repas enregistrés dans l’application MyFitnessPal se trouvent automatiquement postés sous forme de vignettes bleues, intégrant ainsi les données calculées de MyFitnessPal au sein de l’app Misfit.

misfit-shine-myfitnesspal

Misfit a maintenant franchi le pas en terme d’ouverture. Le constructeur du Shine propose des outils à destinations des développeurs tiers afin qu’ils supportent les données du petit capteur ou qu’ils enrichissent l’app avec leurs données. Le « Misfit Developper Toolkit » se compose de trois éléments :

  • Misfit Cloud API : accès aux données récoltées par le Shine comme le nombre de pas, les efforts physiques mesurés, la durée et la qualité du sommeil.
  • Misfit Device SDK : grâce à ce SDK, une application tierce peut accéder directement au matériel lui-même afin de supporter une synchronisation directe avec le Shine.
  • Misfit Scientific Library : accès aux algorithmes propriétaires créés par l’entreprise pour passer des données brutes envoyées par les capteurs, à des nombre de pas ou des points d’efforts.

Au lancement Misfit dévoile également sa liste de partenaires, et le plus populaires de tous, IFTT, lance déjà des « recettes » pour exploiter les données captées par le Shine :

  • L’utilisateur peut maintenant automatiquement publier son activité sur les réseaux sociaux lorsqu’il a atteint ses objectifs.
  • Il peut mettre à jour son poids dans l’app misfit à chaque pesée réalisée avec sa balance connectée Withings ou Fitbit.
  • Il peut configurer des alertes, des envois de sms ou mails, et bien d’autres recettes encore.

photo 2 photo 1 photo 2 photo 1

Pour finir, la dernière mise à jour de l’application Misfit a ouvert la possibilité des synchroniser plusieurs appareils aux sein d’un seul compte utilisateur ; c’est d’ailleurs une option absente de l’app UP de Jawbone. Cette fonctionnalité permet donc d’utiliser différents Shine au quotidien, permettant à l’utilisateur de changer de couleur en fonction des ses vêtements pour rester connecté avec style.

Pour aller plus loin : lire le test du Shine.

61
Shares
Share on Pinterest
More share buttons