SmartWatch : quand l’intelligence ne fait qu’un avec le design

SmartWatch : quand l’intelligence ne fait qu’un avec le design

215
Shares
More share buttons
Share on Pinterest

En 2014, près de 17 millions de SmartWatches et autres bracelets connectés devraient être vendus dans le monde.

D’après l’étude du cabinet américain Canalys, 1,6 million de smartwatches se seraient écoulées lors du deuxième semestre 2013, contre 200 000 sur les six premiers mois de l’année. Initialement très concentré, ce marché pourrait s’étendre et faire place à de nouveaux acteurs et à de nouvelles innovations.

Les bijoux contre les gadgets.

Les premiers modèles de montres connectées adoptent un design assez « typique », le caractère anguleux des écrans à pris le relai sur les courbes intemporelles présentes sur nos montres analogiques. L’acier fait place au plastique et le bijoux devient gadget.

Pourquoi les SmartWatches ne ressemblent pas aux montres normales ?

Les montres connectées se déclinent actuellement en deux catégories : les smartwatches les plus riches en fonctionnalités comme la Pebble, la Gear 2 de Samsung ou le SmartWatch 2 de Sony adoptent un style « geek », futuriste et prennent beaucoup de place sur le poignet. Celles qui aux contraire reprennent le design d’une montre « classique » comme la Cookoo et la Martian Notifier sont moins complètes et ne proposent pas une « expérience connectée » assez aboutie.

Gábor Balogh, un designer hongrois a proposé au site TheVerge d’essayer de répondre à cette problématique. Sur sa page Behance, le designer présente son concept mêlant sobriété, élégance, simplicité et intelligence. En accord avec l’horloger suédois Triwa, ce concept reprend le modèle Havana Nevil Brown et lui ajoute une multitude de fonctionnalités.

Cette proposition est un paradigme d’interface et non pas une conception de produit. « Dans ce concept l’interface utilisateur n’a pas un style prédéfini, » dit Balogh, « mais elle doit correspondre au boîtier. Seuls les systèmes de navigation doivent être pris en considération. »

L’interface n’est pas contrôlée par un écran tactile mais par les trois boutons déjà présents sur la droite de la montre et par l’anneau circulaire entourant le cadrant (un contrôle proche de l’iPod classique). Le designer imagine un système permettant de prendre les appels entrants du smartphone appairé et de réceptionner les notifications. Des applications de streaming audio et de suivi santé (cardiofréquencemètre) sont présentes, une fonction cartographie est également de la partie. Le reste du temps, l’appareil rempli naturellement sont rôle de montre.

Bien sûr, Balogh est un créateur, pas un ingénieur, et il y a des problèmes technologiques qui devront être surmontés avant que nous puissions espérer porter un appareil proche de ce concept à ​​nos poignets.


INTERFACE HORLOGE ANALOGIQUE ET APPEL

triwa.0_standard_1080.1


MONITEUR DE FRÉQUENCE CARDIAQUE ET MESSAGES

triwa.0_standard_1080.2


CHRONOMÈTRE ET NAVIGATION

triwa.0_standard_1080.3


MÉTÉO ET MUSIQUE

triwa.0_standard_1080.4


BOUSSOLE ET MÉMOS

triwa.0_standard_1080.5

Copyright Gábor Balogh.

215
Shares
Share on Pinterest
More share buttons