62
Shares
More share buttons
Share on Pinterest

Introduction

Nest est une société fondée en 2010 par Tony Fadel et Matt Rogers – anciens d’Apple. Nest propose des solutions connectées pour la maison telles qu’un thermostat, un détecteur de fumée et de monoxyde de carbone ainsi qu’une caméra connectée.

La compagnie californienne fut rachetée par Google, l’année dernière, pour 3,2 milliards de dollars, propulsant ainsi Tony Fadel, le père de l’iPod, au coeur des plans connectés du géant de Mountain View avec notamment la reprise du projet Glass/Aura.

Dans le cadre de notre test produit d’aujourd’hui, nous allons nous pencher sur la caméra connectée Nest Cam.
Cette petite caméra ip est en réalité la v2 de la Dropcam, de la société éponyme rachetée par Nest (Google) 555 millions de dollars.

 

Déballage du produit

Nest présente sa caméra connectée dans un emballage simple au look eco-friendly qui est d’ailleurs recyclable.

Une fois le coffret ouvert, on peut découvrir la Nest Cam posée à plat, accompagnée d’une enveloppe cartonnée regroupant les différentes documentations relatives au produit.

On retire ensuite la caméra pour découvrir les accessoires présents dans la boîte tels que :

  • un câble d’alimentation USB et sa prise,
  • un support mural avec trois vis.

 

Spécificités techniques

nest-cam-dimensions

Caméra :

  • Vidéo Full HD 1080p (H.264)
  • Grand angle 130°
  • Zoom 8X

Vision nocturne :

  • 8 LED infrarouges
  • Filtre infrarouge

Connectivité :

  • Wifi
  • Bluetooth LE

Caractéristiques complètes sur nest.com.

 

Installation

Une installation rapide sans compétences techniques nécessaires.

Pour installer la Nest Cam, il suffit de télécharger l’app dédiée disponible sur iOS, Android et Windows Phone.

Il faut commencer par créer un compte utilisateur, accepter les conditions générales d’utilisation et activer les notifications.

Nest_WO_image_0

 

Il faut ensuite renseigner son pays et son code postal. C’est à cette étape que l’on donne un nom à son foyer.

Nest_WO_image_1

 

Pour suivre avec l’installation de son matériel, il suffit de sélectionner son appareil dans la liste des produits.

Lorsque l’on sélectionne la Nest Cam, une pop-up invite à utiliser l’appareil photo pour scanner le QR code présent au dos de l’appareil.

Nest_WO_image_2

 

Pour terminer, il suffit de connecter la caméra. Une fois branchée à l’alimentation, la Nest Cam peut rechercher un accès Wifi. Il suffit de sélectionner sa box Internet dans la liste et entrer son mot de passe.

Nest_WO_image_3

 

L’app mobile Nest

L’application est minimaliste. L’accueil se présente avec une icône ronde représentant son foyer et permettant de définir son statut (chez moi ou absence).

nest-app-2

 

Depuis la page d’accueil, on accède rapidement au flux vidéo live (ci-dessous en touchant l’aperçu « Pièce à vivre »).

nest-app-3

 

Depuis le « Direct », différentes options sont disponibles :

  • Le bouton bleu en haut à droite du flux vidéo permet d’activer et mettre en pause la vidéosurveillance.
  • Des contrôles en dessous de la vidéo permettent de « faire défiler le temps » pour visionner les anciens événement captés.
  • Trois autres boutons sont présents en bas de l’écran. Le premier bouton « Parler », comme son nom l’indique, permet d’exploiter le haut parleur intégré pour communiquer à distance.
  • Le deuxième bouton « Détails » permet de zoomer et recadrer l’image.
  • Le troisième bouton permet d’accéder à l’historique des événements (bruit et mouvement) mémorisés par la Nest Cam.

Nest_WO_image_4

 

La vue plein écran :

nest-app-fullscreen

 

Depuis l’écran d’accueil, en touchant le menu « hamburger » présent en haut à gauche de l’écran, on accède à une interface permettant de gérer son compte et ses messages reçus et d’accéder à l’aide en ligne.
Via ce menu, un bouton « + » s’affiche en haut à droite et permet de configurer un lieu supplémentaire à surveiller. Pratique pour surveiller via une seule app différents lieux comme le domicile, le bureau et la maison de vacances par exemple.

nest-cam-menu

 

Si l’on revient sur la page d’accueil, en haut à droite se présente un bouton « réglages » associé au foyer qui permet d’accéder aux menus suivants :

  • Fiche domicile (nom du foyer, adresse, et autres détails).
  • Contacts (ajout d’un contact d’urgence et trouver un installateur Nest Pro).
  • Nest Aware (souscription à un abonnement pour bénéficier d’un historique de 10 ou 30 jours – de 100 à 300€/an).
  • Ajouter un nouveau produit (depuis cette entrée il est possible d’installer n’importe quel produit de la marque).
  • Le matériel installé, dans notre cas, la Nest Cam attachée à la « pièce à vivre ». Cette interface n’est pas mise en avant mais c’est l’une des plus intéressante. En effet, plusieurs options sont disponibles pour régler plus finement la caméra pour l’adapter à ses besoins.

image_2

 

image_3Détails des réglages disponibles pour la Nest Cam :

  • Activation/Désactivation manuelle de l’enregistrement.
  • Domicile et Absence : cette option permet d’allumer la caméra lorsque le foyer est en mode « Absence », et de l’éteindre lorsque le mode « Domicile » est activé.
  • Associé à ce précédent menu, une option « Programmation » est proposée. Cette dernière permet de programmer des créneaux horaires d’activation en fonction des jours de la semaine.

Des options autour de la vidéo :

  • Il est possible de régler la qualité de l’image en 360p, 720p ou 1080p (720p par défaut).
  • La vision nocturne peut être toujours allumée, éteinte ou en mode auto (auto par défaut).
  • Il est possible de faire pivoter l’image à 180° – fonction adaptée pour une configuration avec la Nest Cam attachée la tête en bas.
  • L’option « Accès vidéo » n’est disponible qu’à partir d’un ordinateur via home.nest.com permettant de rendre public son flux vidéo. Option particulièrement utile si l’on souhaite mettre à disposition les images d’une soirée en direct, ou encore partager un événement sportif avec des amis ne pouvant pas assister à la manifestation (voir explication ci-dessous).

D’autres options au niveau des voyants et sons :

  • Signal de conversation : cette option permet d’activer l’émission d’un signal sonore pour indiquer aux personnes présentes dans le foyer que l’on s’apprête à parler.
  • Désactivation/activation du voyant d’état : lorsque la caméra est allumée , un voyant vert s’allume fixement. Lorsque quelqu’un regarde, la LED verte clignote.
  • Son : il est possible de désactiver le microphone de la caméra ou d’ajuster sa sensibilité, configuré par défaut à 75%.

Emplacement : il est possible d’ajouter un  libellé à son équipement afin de le distinguer lorsque l’on a plusieurs appareils.

Notifications : ce menu propose d’activer les notifications via la détection de mouvements et sons. Par défaut, seulement les mouvements sont activés.

Fiche technique : on accède ici à la description de sa Nest Cam : modèle, n° de série, version du logiciel, adresse mac et adresse ip.

 

L’app est également accessible sur desktop via home.nest.com. On retrouve les mêmes fonctionnalités et quelques unes supplémentaires comme par exemple la possibilité de rendre public son flux vidéo et de le partager.
Option impossible sur mobile pour l’instant mais relativement complète et simple sur le web. Il est possible de personnaliser l’url de son flux, de générer un code (iframe) permettant d’encapsuler le player dans un site web ou encore de partager la vidéo sur les réseaux sociaux.
Fonctionnalité à venir, actuellement en beta privée : YouTube Live.

 

Utilisation au quotidien

Au quotidien, la Nest Cam remplit son rôle de caméra ip, relativement simple et efficace à utiliser.

Pour commencer, son format est très ergonomique, son pied aimanté et sa charnière donnent à la Nest Cam la capacité de se positionner n’importe où :

  • posée sur un meuble,
  • fixée au mur à l’aide de son support aimant
  • ou encore sur un trépied (non fourni).

Chaque utilisateur y trouvera son compte pour positionner au mieux la caméra selon ses goûts et ses contraintes.

Pour profiter pleinement de la qualité 1080p, il faudra se rendre dans les réglages de l’app – la qualité étant configurée par défaut en 720p. Il est précisé qu’un débit élevé est nécessaire pour un flux Full HD, adapté par exemple à une installation fibre et une bonne connexion wifi.
Le flux vidéo met quelques secondes à s’afficher (variable en fonction de la qualité de la connexion) avec une faible latence d’environ deux à trois secondes.

On apprécie le « retour physique » de la caméra en statut actif, la LED en façade s’allume en vert et clignote lorsque quelqu’un regarde en temps réel.
Il est également simple de désactiver la Nest Cam manuellement afin de respecter la vie privée au sein du foyer. Un bouton permet de désactiver la surveillance et la LED de la caméra s’éteint.

Pour une surveillance nocturne, la Nest Cam met à profit ses 8 LED infrarouges et propose une qualité relativement correcte, nette à 1m50 environ.

Une fois la caméra activée, les notifications le sont aussi. Ainsi, on reçoit des alertes en fonction des mouvements et sons détectés. A chaque détection d’événement, la Nest Cam capture 1 minute de vidéo qui est ensuite mise en mémoire dans la timeline de l’historique.
On regrette néanmoins le manque de réglages au niveau des notifications, il faudra se contenter de l’activation dans le centre de notification de son smartphone.

Via le bouton « Historique », on accède à la timeline des événements enregistrés. Les vignettes des aperçus sont dynamiques (comme des gifs animés). En touchant un événement, la vignette s’étend pour afficher la mini vidéo captée. On regrette ici le manque d’option autour des vidéos mémorisées. En effet, l’option d’affichage en plein écran est inexistante et aucun partage n’est possible par défaut. Comme évoqué plus haut, il faudra se rendre sur home.nest.com pour partager son flux. En d’autres termes, deux solutions possibles : soit on partage tout, soit on ne partage rien! Par contre, on apprécie la simplicité de consultation et la « privacy » en l’absence de partage et d’options gadgets.

Pour suivre, il est intéressant de spécifier l’intelligence embarquée concernant la captation des sons et mouvements. Nest justifie l’absence de réglages des capteurs de la caméra par souci de simplicité d’utilisation. En revanche, la précision du dispositif permet de limiter la détection de « faux positif » – comparé aux solutions concurrentes. En effet, Nest annonce prendre en compte plusieurs phénomènes environnementaux récurrents pour ne pas déclencher « d’alertes inutiles ».

En souscrivant à l’abonnement mensuel Nest Aware, il est possible d’accéder entre 10 et 30 jours d’historique, selon le forfait choisi (10 et 30€). Ce service met à contribution les algorithmes de la firme américaine sur le cloud privé afin d’obtenir un niveau de précision optimal. Par exemple, la caméra est capable de détecter les mouvements des rideaux causés par le vent. Nest explique également identifier la fluctuation de la lumière naturelle, comme par exemple un reflet dans la fenêtre ou un rayon de soleil. Par conséquent, on constate un nombre moins élevé de fausses alertes avec la Nest Cam associée au forfait Nest Aware.

Fonctionnalité utile : un haut parleur intégré permet à la Cam de communiquer à distance via l’app et le micro de son smartphone. Un signal sonore prévient de l’arrivée d’un message vocal, pratique pour ne pas être surpris d’écouter la voix d’un membre de sa famille absent du foyer (option désactivée par défaut).

 

Les points positifs

  • Ergonomie
  • Compacité
  • Qualité du flux vidéo
  • Faible latence du direct
  • Simplicité de l’app
  • Respect de la vie privée (off mode + absence de partage de vidéo par défaut)
  • Option de partage du flux vidéo sur le web

 

Les points négatifs

  • Peu d’options avancées concernant la sensibilité des capteurs
  • Absence de la fonction « Partage » depuis l’app mobile
  • Nécessité de souscrire à un abonnement pour gagner en précision au niveau des alertes et bénéficier d’historique de 10 ou 30 jours
  • Pas de possibilité d’affichage en plein écran pour le vidéos présentes dans l’historique

 

Conclusion

 

La Nest Cam est une caméra ip ergonomique et relativement performante.

Le format de la Cam fait partie des plus sobres du marché. Les constructeurs concurrents cherchent à trouver des formats différenciants comme la Withings Home avec sa forme cylindrique et son style scandinave ou encore MyFox avec sa Security Camera. Nest a donc fait le choix de la simplicité avec sa caméra au design minimaliste reprenant les lignes de la DropCam – première du nom. Dans cette nouvelle génération avec un pied plus fin au niveau de la fixation (filetage permettant de fixer un trépied par exemple) et un socle large, lesté pour la stabilité et aimanté pour faciliter la fixation.
Ainsi, la caméra Nest pourra s’adapter à différents supports, en fonction des « contraintes ergonomiques » des lieux à surveiller. Elle peut simplement se poser sur un meuble, à la verticale sur une surface en acier avec l’aimant, sur un mur avec son support vissé ou encore la tête en bas. Un vrai plus pour cette caméra grand public!

On apprécie le voyant lumineux (fixe en mode « enregistrement » et clignotant en mode « surveillance en cours ») de la caméra, respectant ainsi la « vie privée » des personnes du foyer.

Le signal sonore émis avant l’activation du haut parleur, lorsqu’un utilisateur souhaite parler depuis l’app est appréciable. Il permet à l’utilisateur présent dans la pièce équipée d’une Nest Cam de ne pas être surpris.

Depuis l’interface web, la possibilité de partager son flux vidéo est intéressant et offre de nombreuses opportunités. Par exemple, le support du service YouTube Live est actuellement testé en beta auprès d’une sélection de podcasteurs. Celui-ci permettra de diffuser directement son flux vidéo Nest sur YouTube.

62
Shares
Share on Pinterest
More share buttons