Vêtements connectés : plus de 18 millions d’articles vendus d’ici 2021

Vêtements connectés : plus de 18 millions d’articles vendus d’ici 2021

Vêtements connectés : un marché en pleine croissance

Vêtements connectés
Vêtements connectés / OMSignal - ATHOS - Mbody - Sensoria
125
Shares
More share buttons
Share on Pinterest

D’après les études menées par les plus grands cabinets, le nombre d’objets connectés dans le monde sera compris entre 25 et 50 milliards d’ici 2020. La vague technologique touche dorénavant tous les secteur d’activité. Le secteur de la mode et du prêt à porter suit également cette tendance grâce au développement des vêtements connectés.

Le cabinet d’études ABI Research, spécialisé dans l’analyse stratégique des technologies émergentes a publié, le 1er juin 2016, un extrait de son rapport sur les vêtements connectés.
2 chiffres sont à retenir : plus de 18 millions de vêtements intelligents devraient être vendus d’ici 2021 soit un taux de croissance annuel de 18%.

Vêtements connectés, un marché émergent

Les vêtements connectés sont à ce jour essentiellement destinés aux sportifs de haut niveau. Ces vêtements intelligents permettent de suivre des constantes de santé et peuvent également apporter des informations précieuses sur les performances physiques.

Compte tenu du développement des technologies embarquées au cœur de la fibre textile, les usages de ces vêtements intelligents sont multiples. Ainsi, ils pourraient s’adresser à plus large public et dans des contextes variés.

« Les acteurs travaillent de manière prospective dans les domaines de la sécurité des travailleurs, des jeux interactifs, la surveillance de la santé des enfants et des soins aux personnes âgées. Ces nouveaux segments élargissent le potentiel de ce marché, mais servent aussi à prouver que cette technologie innovante peut fonctionner dans des environnements plus austères » indique Ryan Harbison, analyste chez ABI Research.

Le Polotech Shirt de Ralph Lauren & OMSignal
Le Polotech Shirt de Ralph Lauren & OMSignal

De nombreux acteurs se positionnent sur le marché tels que Athos, Heddoko, Hexoskin, Myontec, Mimo, Mondevices, OMsignal, Owlet, Sensoria, SmartSensing et Textronics. Des marques reconnues dans le secteur du prêt à porter proposent également des vêtements à base de fibre textile connectée.

Ralph Lauren en partenariat avec OM Signal a développé le Polotech Shirt. Ce t-shirt connecté est fabriqué à partir d’une fibre textile comprenant une multitude de capteurs pour mesurer les constantes physiologiques du sportif.
Levi’s s’est associé à Google pour élaborer ensemble un vêtement avec des zones interactives. Baptisé « Projet Jacquard » , le jean 501 intégrerait certaines des coutures connectées, permettant à l’utilisateur de déclencher des commandes sur son smartphone.

Compte tenu du potentiel de ce marché et de la croissance attendue sur ces prochaines années, de nombreux acteurs du monde de la technologie et de la mode devraient se positionner rapidement.

Le Commuter Trucker Jacket de Levi's intégrant la technologie Jacquard de Google
Le Commuter Trucker Jacket de Levi’s intégrant la technologie Jacquard de Google

Une technologie qui doit faire ses preuves

« Le plus grand défi est la technologie qui rend les vêtements intelligents » précise Ryan Harbison. « Mais comme cela est le cas dans tous les marchés de l’Internet des Objets, la mise en place de partenariats sera encore plus critique pour créer des produits durables, pratiques, à la mode, que les consommateurs veulent et pour lesquels ils sont prêts à payer un prix élevé » ajoute Ryan Harbison. Ces partenariats se feront sous la forme d’OEM (Original Equipment Manufacturer), comme dans le secteur de l’aéronautique, l’automobile ou l’électronique pour ainsi bénéficier du savoir-faire de chacun.

En effet, pour que ce marché se développe, les marques devront rassurer les consommateurs en montrant à la fois le bénéfice perçu et la pérennité des capteurs embarqués. Quelle est la durée de vie de la fibre connectée? Comment nettoyer mon t-shirt ou mon pantalon connecté? Quel est le prix de ces nouveaux vêtements? Les marques devront ainsi redoubler d’efforts pour répondre à toutes ces questions.

125
Shares
Share on Pinterest
More share buttons

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE