Wearables : un marché de 40 milliards de dollars d’ici 2020

Wearables : un marché de 40 milliards de dollars d’ici 2020

Évolution du marché des Wearables

Wearables
122
Shares
More share buttons
Share on Pinterest

Les wearables technologies représentent une grande famille d’objets connectés. Montres, bracelets et bijoux connectés, vêtements intelligents, lunettes, etc… Comment ce marché est-il amené à évoluer?
Le cabinet Research and Markets s’est intéressé à cette large catégorie de produits et apporte un éclairage sur les prévisions de ventes et les raisons de cette évolution.

D’après l’étude menée par le cabinet, les ventes de wearables vont connaître une croissance annuelle de 29% entre 2016 et 2020. D’ici 2020, ces dispositifs représenteront un marché de 40 milliards de dollars avec plus de 240 millions d’unités vendues par an.

Les raisons du développement du marché des wearables technologies

Depuis plusieurs années, les wearables sont utilisés dans le domaine militaire et médical. Grâce au développement des technologies, ces dispositifs connectés s’ouvrent dorénavant à un large public. En effet, la baisse des coûts des capteurs et la connexion sans fil permettent de rendre ces objets plus accessibles. De plus, la miniaturisation des capteurs permet d’entrer dans une logique de mass market et ainsi développer des objets wearables sous différentes formes.

Le développement de ces objets est également boosté grâce à l’interconnexion entre les appareils. Ces dispositifs ont une vraie place à prendre dans le domaine de la santé et du fitness mais aussi de l’alerting (réception des notifications et messages). De nombreux acteurs souhaitent se positionner dans l’univers des wearables tels que les constructeurs de smartphones (OEM – Original Equipment Manufacturer), les opérateurs mobiles, les assureurs Santé et les start-ups.

En complément de ces explications qui révèlent les principales raisons liées au développement de la « technologie à porter su soi », il est intéressant d’identifier les différentes familles de wearables qui émergent ces dernières années.

Diversité des form factor de Wearables

Le marché des wearables est pour l’instant largement représenté par les capteurs d’activités et les smartwatches. Un marché très concurrentiel (et toujours mené) par Fitbit avec des usages très « quantified self » orientés sur le suivi sportif et fitness, puis popularisé par Apple avec une dimension « lifestyle » avec l’Apple Watch.

De nouveaux formats de caméras et appareils photos ont vu le jour ces dernières années. Ces objets permettent de capturer le regard de l’utilisateur en photo et en vidéo (« First Person Capture »). D’abord introduits sur le marché avec Narrative, puis récemment modernisés par Snap (Snapchat) avec ses lunettes/caméras Spectacles, ces objets connectés ont encore des histoires à nous raconter ou plutôt des moments à capturer !

Les vêtements connectés se développent également. A ce jour, ils sont essentiellement dédiés aux athlètes pour le suivi de leurs entraînements. Compte tenu de leur prix élevé et de la cible touchée, le textile connecté reste encore un marché de niche. Certaines sociétés se penchent sur ce format pour la santé. En effet, les capteurs près du corps sont particulièrement précis pour surveiller les patients.
Dans un autre registre, les marques de prêt à porter s’intéressent aussi aux vêtements connectés en intégrant des interfaces tactiles. On pense notamment au projet Jacquard mis au point par Levi’s et Google.
Le vêtement connecté devient une réalité grâce au développement de la technologie et des multiples usages envisageables. D’après l’institut ABI Reseach, plus 18 millions de vêtements intelligents devraient être vendus d’ici 2021.

Des capteurs prêt à porter à usages multiples en pleine évolution

Du Quantified Self à la Santé, de la Mode au Sport, de l’Utilitaire à l’Alerting, du Lifelogging au Snap… les combos sont illimités, encore à inventer et à s’approprier.

À chaque objet un ou plusieurs usages, à chaque utilisateur son ou ses besoin(s), à chaque époque ses tendances…

Les références mentionnées ci-dessus ne sont que des exemples de Wearables portés ces quatre dernières années. Peu importe nos besoins d’aujourd’hui et de demain, une chose est certaine, les objets du futur vont se miniaturiser encore et encore pour se faire plus discret et capter de plus en plus de données pour nous alerter, nous informer, nous aider.

*Informations publiées en mai 2016 sur le site de Research and Markets. Etude : The Wearable Technology Ecosystem: 2016 – 2030 – Opportunities, Challenges, Strategies, Industry Verticals and Forecasts

122
Shares
Share on Pinterest
More share buttons