Wearables : Apple se positionne n°2 derrière Fitbit au deuxième trimestre

Wearables : Apple se positionne n°2 derrière Fitbit au deuxième trimestre

80
Shares
More share buttons
Share on Pinterest

Le marché des wearables en croissance de 223,2% – Q2 2015 vs 2014

wearables-cover

Apple tire son épingle du jeu et le marché avec elle

Pour son premier trimestre de présence sur le marché des wearables, Apple se trouve déjà à portée de la première place derrière Fitbit. Selon l’International Data Corporation (IDC), Apple a livré un total de 3,6 millions d’unités au deuxième trimestre 2015, soit un delta de 800 000 avec Fitbit dont le volume d’unités expédiées est de 4,4 millions. Le volume total d’expéditions pour le trimestre est estimé à 18,1 millions d’unités, soit une évolution de 223,2% par rapport aux 5,6 millions d’unités expédiées sur Q2 2014. (Il est important de préciser que l’IDC parle bien « d’expéditions » et non de « ventes »).

« À chaque fois qu’Apple entre sur un nouveau marché, la firme n’attire pas l’attention seulement sur elle, mais sur l’ensemble de ce marché », souligne l’analyste Ramon Llamas, directeur de recherche pour l’équipe Wearables de l’IDC. La présence d’Apple bénéficie à de multiples acteurs et plateformes au sein de l’écosystème des appareils portables, et tire le marché vers le haut avec des volumes de ventes significatifs incitant ainsi la concurrence déjà installée à revoir ses produits, services et expériences utilisateur.

Deux catégories de wearables : smart & basic

L’arrivée d’Apple a eu un impact bénéfique sur la catégorie « smart wearable » (dispositifs capables d’exécuter des applications tierces). Jitesh Ubrani, Senior Research Analyst pour IDC Mobile Device Trackers, déclare que « environ deux appareils smart wearable sur trois vendus ce trimestre étaient des Apple Watch […] Apple a clairement remporté une avance impressionnante sur ce marché et sa domination devrait se poursuivre, même si Fitbit garde toujours sa première place, il est intéressant de noter que ce dernier propose des « basic wearables », une catégorie qui devrait s’essouffler au cours des prochaines années, laissant à Apple la place de leader sur le marché des wearables de demain ».

Ce nouveau trimestre marque ainsi une distinction forte entre deux catégories de produits connectés « prêt à porter » : les « smart » et « basic » wearables, ceux qui sont ouverts aux apps tierces et ceux qui ne le sont pas – comme une bonne partie des capteurs d’activité. L’IDC indique que les prix et fonctionnalités seront les principales différences entre les deux catégories et cet écart devrait se creuser au fil du temps. Pour les acteurs spécialisés dans les « basic wearables », le défi sera de rivaliser avec les fonctionnalités supplémentaires offertes par les « smart wearables » tout en tirant sur le prix, principal argument sur ce segmen de marché.

Capture d’écran 2015-08-27 à 19.15.19

Source: IDC Worldwide Quarterly Wearable Device Tracker, August 27, 2015.

N°1 – Fitbit

fitbit

Fitbit poursuit sa croissance sur Q2 2015 avec une augmentation des expéditions de 158,8% par rapport à Q2 2014.
Le fabricant de capteurs d’activité conserve sa position de leader et rayonne grâce notamment à de nouveaux partenariats avec des sociétés dans le domaine du bien-être, de la mode, et la nutrition et bénéficie d’une forte visibilité dans les médias.
La marque Fitbit « parle » aux clients, car elle a su rester fidèle à sa proposition de valeur simple de suivi de l’activité, encourageant un mode de vie plus sain plutôt que de promettre des fonctionnalités multi-usage – créneau des smartwatches.

N°2 – Apple

apple

Apple, pour sa première apparition sur le marché des wearables se positionne en numéro 2.
Le firme de Cupertino commercialise son Apple Watch sur seize marchés géographiques à date et poursuit ses accords avec les détaillants tiers, comme avec la Fnac en France, par exemple.
La montre évolue, une nouvelle version de watchOS arrive prochainement avec le support des apps tierces natives et de nouvelles fonctionnalités – la rumeur évoque de nouveaux bracelets intelligents.

N°3 – Xiaomi

xiaomi

Xiaomi a fait pas mal de bruit dès son entrée dans le marché des wearables l’an dernier avec son capteur d’activité Mi Band (lire le test produit).
Depuis, sa croissance a été fulgurante en Chine où le constructeur n’a pas tardé à faire tomber les prix de manière très agressive.
Les canaux de distribution limités à l’international ont été un facteur modérateur de sa croissance mais Xiaomi a récemment étendu ses activités sur des marchés hors de Chine. On trouve ainsi facilement un Mi Band sur Amazon pour moins de 20€.

N°4 – Garmin

garmin

Garmin continue d’équiper en smartwatch les coureurs, cyclistes, nageurs et golfeurs désireux de solutions fiables et adaptées aux sportifs.
Un parcours positif pour Garmin, mais la concurrence fait rage avec Fitbit et Xiaomi qui ont notamment impacté le cours de l’action du fabricant de capteurs d’activité et GPS.
La nouvelle plateforme Connect IQ de Garmin peut booster l’intérêt pour les montres connectées du fabricant avec l’accès à des apps tierces, flux de données, cadrans de montre, widgets et autres personnalisations.

N°5 – Samsung

samsung

Samsung, tout juste devant Huawei et Jawbone, ferme le top 5 des premiers fournisseurs de wearables du deuxième trimestre 2015.
La société coréenne a connu le succès avec ses smartwatches Gears S et Gear Fit, et prévoit de lancer sa nouvelle montre circulaire, la Gear S2, la semaine prochaine à l’IFA de Berlin.
Compte tenu du modèle de Samsung de faire ses smartwatches compatibles uniquement avec ses smartphones haut de gamme et le recours quasi exclusif à Tizen, la société a limité sa portée potentielle. Nous verrons si cette tendance se poursuit avec la Gear S2.

Wearables-3-31-2014_o

Images via Wearewearables et Twistedfork

80
Shares
Share on Pinterest
More share buttons